RSS

Good morning Vietnam !

20 Mar

Eh oui, après 5 ans et demi en Asie, j’ai *enfin* posé le pied au Vietnam. Il m’en aura fallu du temps ! Pourquoi pas plus tôt ? En vrac : des stéréotypes sur les arnaques à tous les coins de rue, le prix du visa (aouch! 65 $ pour un mois, avec la lettre d’acceptation), des « c’est pas un peu pareil que le Cambodge ? Déjà vu… », et tout simplement un manque d’inspiration !

Mais quand on m’a dit à l’aéroport de Téhéran (à 1h du matin…) qu’il me fallait un billet de sortie de Malaisie pour pouvoir embarquer, j’ai regardé les prix des billets et j’ai sauté le pas. Et jusqu’ici, tout va bien ;)

Au programme : on bosse la moitié du temps, plus ou moins, peut-être en soirée plus que dans la journée si possible. On évite les endroits trop touristiques (Mui Ne, Nha Trang) et le nord du pays (trop loin…), donc on fait la moitié Sud. Je pars de Danang donc, selon à quel point je trippe sur les deux villes intermédiaires (Dalat & Hoi An), je ferais -ou pas- la dernière ville de Hué, avec passage à la plus grande cave du monde (mais faut vraiment que je veuille y aller, parce que c’est loin !).

Vietnam

********************************************************************************************************************************

Alors, premières impressions du Vietnam ?

Hé bien oui, le traffic EST chaotique. Mais après l’Iran, l’Indonésie, etc., au final on s’habitue. Si c’est votre première immersion, vous aurez effectivement beaucoup de mal à traverser la rue :) C’est ce qui choque en général les touristes hehe. Avec environ 2 à 3 voies dans chaque sens, il faut avancer de voie en voie, lentement mais à vitesse régulière, pour que les motos et voitures vous contournent. Hé oui, impossible d’attendre « un trou » : il n’y en a pas ! C’est tellement difficile pour les touristes d’habitude qu’à un moment où j’allais m’élancer, un jeune s’est mis entre moi et le trafic, a lancé un « Follow me ! » (Suivez-moi) avec un petit hochement de tête en ma direction, et s’est lancé entre les voitures. J’ai suivi, l’ai remercié d’un signe de tête, et on a tous les deux continué notre chemin. En cas de doute : suivre les Vietnamiens :)

Mais ce n’est pas le flot continu qui m’impressionne donc… c’est le nombre de motos ! Je savais qu’il y en avait beaucoup, mais ça dépasse de loin tout ce que j’ai pu voir. Je suis sûre que 3/4 du trafic est constitué de scooters et 125cc en tous genres ! Avec les masques anti-pollution, les bébés dans les bras, et le chien dans le panier, évidemment.

Le flot de motos à 18h dans une rue lambda...

Le flot de motos à 18h dans une rue lambda…

Tentative de contrôle de la circulation... mais ça zoome dans tous les sens !

Tentative de contrôle de la circulation… mais ça zoome dans tous les sens !

Des courageux qui traversent la rue au milieu des phares

Des courageux qui traversent la rue au milieu des phares

Mais à part le trafic, donc ? Quid du stéréotypes des prix exorbitants pour étrangers ? Hé bien, avec un peu de préparation, on les évite : 0,20€ pour le trajet de bus depuis l’aéroport, 7€ le lit en dortoir dans un hôtel tout neuf. La bouffe, je n’y connais encore rien mais alors rien du tout (à part « pho » qui veut dire soupe et « com » qui veut dire riz, et du coup je ne sais rien commander), du coup je choisis la facilité en allant là où il y a des menus anglais et, forcément, c’est du « classe moyenne » plutôt que resto de rue. Mais, oui, je me suis faite avoir ce soir : je n’ai pas demandé le prix avant de commander, et impossible de négocier une fois le plat avalé. Enfin, une erreur à 4€, c’est pas dramatique :)

Je suis rapidement passée par le quartier touristique, à la Khao San Road thaïlandaise, et je suis bien contente de ne pas y avoir pris d’hôtel. Des restaurants où chaque table est occupée par des occidentaux. Des menus en Anglais partout. Et des motos-taxis qui te hèlent tous les 50 m. Bien différent de mon quartier (super conseillé : la Town House 50 Saigon, 210 000 dongs en dortoir), où c’est peuplé de gens… qui s’en foutent un peu de toi. Et ça fait du bien :)

Au lieu de visiter les « sites indispensables listés par le Lonely Planet » (à part le marché où j’ai tourné 5 minutes top chrono), j’ai fait comme d’habitude : j’ai marché. Un peu au hasard, puis en suivant la rivière. Pas un touriste en vue, des gens à la pêche, des amoureux par dizaines portant souvent le même uniforme d’université, la vraie vie quoi :) Et puis on retourne dans son quartier, probablement avec 8 km dans les pattes.

Les bords de la "petite" rivière, là où les gens font du jogging ou rêvent ou...

Les bords de la « petite » rivière, là où les gens font du jogging ou rêvent ou…

Ou sniffent de la colle, aussi, apparemment... Ou de l'essence. Je n'ai pas réussi à savoir ce qu'il y avait dans la bouteille, je voulais pas qu'ils me portent plus d'attention qu'ils ne m'en portaient déjà

Ou sniffent de la colle, aussi, apparemment… Ou de l’essence. Je n’ai pas réussi à savoir ce qu’il y avait dans la bouteille, je voulais pas qu’ils me portent plus d’attention qu’ils ne m’en portaient déjà

Et puis il y a les pêcheurs, sur fond de coucher de soleil et d'architecture typique

Et puis il y a les pêcheurs, sur fond de coucher de soleil et d’architecture typique (une église…)

A la pêche aux rêves, ou à la pêche tout court ?

A la pêche aux rêves, ou à la pêche tout court ?

Les rangs d'amoureux sur leur moto : top du romantisme à HCMC :)

Les rangs d’amoureux sur leur moto : top du romantisme à HCMC :)

Contrastes sur les rives...

Contrastes sur les rives…

La pauvreté oubliée en pleine vue

La pauvreté oubliée en pleine vue

Des fleurs, partout, comme pour égayer la cité aux millions de moto

Des fleurs, partout, comme pour égayer la cité aux millions de moto

Ou pour égayer ce type d'habitations (notez quand même qu'ils font pousser des ARBRES sur leurs balcons)

Ou pour égayer ce type d’habitations (notez qu’ils font pousser des ARBRES sur leurs balcons)

Petite pause goûter !

Petite pause goûter !

La chaleur est vraiment coriace de midi et jusqu’à 16 heures environ. Pas une once de pluie depuis 3 semaines. J’en ai profité pour travailler dans un café, et ai découvert le café vietnamien. C’est bon, je suis accro. Je ne suis pas une fan des cafés noirs, mais celui-là… Avec un soupçon de cannelle et de miel, dans une tasse de taille espresso, c’était vraiment quelque chose !

L’anecdote du jour : je m’assois sur un banc à l’ombre pour sortir ma carte, même pas le temps de le faire que deux étudiants m’abordent. Parce qu’ils veulent pratiquer leur Anglais, voyez-vous. Moi, ancienne prof & toujours trop motivée, je m’exécute avec patience et discute de tout et de rien. Et pouf, un aimant ! Un gars dans la 20aine arrive et s’assit sur mon banc et demande quelque chose aux étudiants. Deux pépés s’approchent. Un gars louche nous tourne autour. En gros, c’est un peu comme si tout le monde voulait, que personne n’osait, et qu’une fois que quelqu’un avait fait le premier pas, tout le monde se jetait dessus avec avidité. Assez tripant, et un peu désolant pour les 2 étudiants qui tout d’un coup ont commencé à se sentir un peu timides et ont coupé court assez rapidement. Oh well… :)

Demain : boulot, musée des restes de la guerre, jogging. Vendredi : les tunnels de Cu Chi et le temple de Cao Dai, peut-être bien, et dîner avec une pote d’un ancien de Village des Pruniers (qui est à Hanoi malheureusement). Et samedi, probablement direction Dalat et l’air frais des montagnes !

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 20 mars 2013 dans Vietnam

 

Étiquettes :

Une réponse à “Good morning Vietnam !

  1. Nassim

    22 mars 2013 at 19:43

    Ca y’est j’aii trop envie d’y retourner! :)

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :