RSS

Trek à Batad

27 Jan

Une simple balade à Hapao aura formé « le groupe », qui restera uni avec quelques additions ou soustractions tout au long de nos déambulations dans la région. Assez convaincus par le guide après notre balade à Hapao, on a tous rempilé pour un trek de 2 jours, direction Batad, via la jungle, les montagnes et les rizières.

Banaue est la ville principale de la région et elle est entourée de rizières. Mais la ville elle-même (ou plutôt le village, en termes d’échelle européenne) est grise, remplie de guides qui vous proposent leurs services, et pluvieuse tout au long de notre séjour.

C’est pourquoi un séjour là-bas se doit de passer par un trek dans les montagnes. Batad est LE village où passer la nuit, mais la plupart des touristes font un aller-retour : ils prennent une jeepney jusqu’à l’intersection, randonnent pendant 2 heures, passent la nuit, et reviennent le lendemain par le même chemin.

Pour nous, on aura fait une boucle : une rando de 13 km le premier jour, avec pause déjeuner dans un village où presque aucun des touristes ne passent, puis arrivée à Batad vers 18h sous le brouillard. Le lendemain, rando du matin jusqu’à une cascade de 70 mètres, puis retour vers la route en passant par une vallée où le riz avait déjà été planté (différente exposition au soleil ?) et les rizières vertes. Vraiment sympa, mais plutôt physique avec beaucoup de montées / descentes et des moments périlleux à s’accrocher aux murs et aux plantes pour ne pas dégringoler des falaises…

Et re des rizières :) Vous en avez pas marre ? Moi non, j'ai passé des jous à m'émerveiller dessus !

Et re des rizières :) Vous en avez pas marre ? Moi non, j’ai passé des jous à m’émerveiller dessus ! Faites à la main……

Les montagnes, au fil de la route de terre sur laquelle nous marchions

Les montagnes, au fil de la route de terre sur laquelle nous marchions

DSCN8695

Tiens, y'a encore des véhicules qui peuvent passer par ici ? Jeepney chargée à ras bord !

Tiens, y’a encore des véhicules qui peuvent passer par ici ? Jeepney chargée à ras bord !

Des cascades tous les kilomètres, ça n'arrête pas ! On n'a pas arrêté de se dire qu'on avait vraiment un environnement magnifique...

Des cascades tous les kilomètres, ça n’arrête pas ! On n’a pas arrêté de se dire qu’on avait vraiment un environnement magnifique…

Toujours les montagnes... Ca a été comme ça pendant 2-3 heures :)

Toujours les montagnes… Ca a été comme ça pendant 2-3 heures :) Au fond de la vallée, on peut voir le chemin qui relie 2 des villages

Une autre cascade :)

Une autre cascade :)

Sur la rouuuute...

Sur la rouuuute…

Kathy & I, sur une veille voiture abandonnée sur le bord du chemin

Kathy & I, sur une veille voiture abandonnée sur le bord du chemin

Une maison isolée en bord de chemin. Me suis toujours demandé pourquoi certains choisissaient d'habiter en dehors des villages...

Une maison isolée en bord de chemin. Me suis toujours demandé pourquoi certains choisissaient d’habiter en dehors des villages…

Et voici le village de la pause déjeuner ! A notre : la cour de basketball avec son toit vert : le plus grand bâtiment du village ! Eh oui, le basket, avec la boxe, c'est LE sport national :) Et chaque village, chaque quartier, se doit d'avoir son terrain pour jouer

Et voici le village de la pause déjeuner ! A notre : la cour de basketball avec son toit vert : le plus grand bâtiment du village ! Eh oui, le basket, avec la boxe, c’est LE sport national :) Et chaque village, chaque quartier, se doit d’avoir son terrain pour jouer

Re-une autre cascade en chemin !

Re-une autre cascade en chemin !

Et voilà la maison traditionnelle : 3 niveaux: en-dessous, sur le plancher, et sur une plateforme à l'intérieur :)

Et voilà la maison traditionnelle : 3 niveaux: en-dessous, sur le plancher, et sur une plateforme à l’intérieur :)

Lunch time! Avec notre équipe d'Anglais, d'Autrichiens, d'Espagnols, d'Israéliens, d'Allemand, et compagnie, tous à la même tablée :) Et oui, même dans les villages reculés, ils font des arbres de Noël :) Super catholiques, les Philippines !

Lunch time! Avec notre équipe d’Anglais, d’Autrichiens, d’Espagnols, d’Israéliens, d’Allemand, et compagnie, tous à la même tablée :) Et oui, même dans les villages reculés, ils font des arbres de Noël :) Super catholiques, les Philippines !

Et puis après le déjeuner, les nuages tombent. Il est 16h, le soleil se couche à 17h30, et on a 5 kilomètres à faire sur des pentes dont on ne voit pas la fin. On n'a pas traîné en chemin, on va dire... :)

Et puis après le déjeuner, les nuages tombent. Il est 16h, le soleil se couche à 17h30, et on a 5 kilomètres à faire sur des pentes dont on ne voit pas la fin. On n’a pas traîné en chemin, on va dire… :)

Jeu de reflets :) Je suis le bonbon rose hehe, super imperméable acheté à 1€ le matin même

Jeu de reflets :) Je suis le bonbon rose hehe, super imperméable acheté à 1€ le matin même

Et le lendemain matin, on se réveille et les nuages ont disparu, et voilà la vue de notre salle à manger. Pas mal, les jeunes, pas mal... Le problème pour les gens du coin, c'est que leur village, c'est la pente... Ils doivent avoir des mollets de fer !

Et le lendemain matin, on se réveille et les nuages ont disparu, et voilà la vue de notre salle à manger. Pas mal, les jeunes, pas mal… Le problème pour les gens du coin, c’est que leur village, c’est la pente… Ils doivent avoir des mollets de fer ! Après le petit-déjeuner, direction la cascade. Cascade = rivière. Vous devinez où est la rivière ? C’est ça, dans la gorge, tout en bas. Qu’il faudra remonter après. Oh oui, c’est bien comme petit exercice entre le ptit déj et le déjeuner…

Le travail "à la ferme". Ils ont pas le droit d'avoir des problèmes de genoux ici !

Le travail « à la ferme ». Ils ont pas le droit d’avoir des problèmes de genoux ici !

Vue de la gorge depuis le bas des rizières. Oui, on a encore tout ça à descendre...

Vue de la gorge depuis le bas des rizières. Oui, on a encore tout ça à descendre…

DSCN8742

La cascade. A 70 mètres de haut, elle décapait pas mal ! Les gars sont tous allés se baigner, et le guide n'a pas oublié de demander la permission aux esprits des lieux, histoire qu'aucun d'entre eux ne se noie. Beaucoup d'esprits dans le coin...

La cascade. A 70 mètres de haut, elle décapait pas mal ! Les gars sont tous allés se baigner, et le guide n’a pas oublié de demander la permission aux esprits des lieux, histoire qu’aucun d’entre eux ne se noie. Beaucoup d’esprits dans le coin…

Catherine, une fois remontée de la gorge, avec le village de Batad qui s'étend sur toute la pente à droite

Catherine, une fois remontée de la gorge, avec le village de Batad qui s’étend sur toute la pente à droite

Bonjour :) Elle vendait des boissons, mais on avait tous laissé nos sous à l'auberge...

Bonjour :) Elle vendait des boissons, mais on avait tous laissé nos sous à l’auberge…

Le riz poussait mieux dans cette vallée, par rapport à celle de Hapao. Un peu en avance :)

Le riz poussait mieux dans cette vallée, par rapport à celle de Hapao. Un peu en avance :)

En revenant à l'auberge, on s'est arrêté discuter avec cette dame, qui battait son riz. Au début, on voit bien les épis, avec leurs "moustaches", tout complet

En revenant à l’auberge, on s’est arrêté discuter avec cette dame, qui battait son riz. Au début, on voit bien les épis, avec leurs « moustaches », tout complet

Et puis, vite fait, les moustaches disparaissent, s'accumulent en une boule qu'on retire à la main, et on continue à battre pour enlever la coque autour du riz

Et puis, vite fait, les moustaches disparaissent, s’accumulent en une boule qu’on retire à la main, et on continue à battre pour enlever la coque autour du riz

On dépose ensuite le riz sur un plateau tissé, et on le fait sauter. Le vent s'occupe de faire voler les coques du riz, et il reste juste le grain. Evidemment, c'est l'heure de la fête pour les poules ;)

On dépose ensuite le riz sur un plateau tissé, et on le fait sauter. Le vent s’occupe de faire voler les coques du riz, et il reste juste le grain. Evidemment, c’est l’heure à la fête pour les poules ;)

L'école du village. Mission : former les leaders de demain dans un monde où les frontières se dissolvent. Ambitieux, pour un village de cette taille ! J'aurais aimé avoir le temps de parler avec les profs !

L’école du village. Mission : former les leaders de demain dans un monde où les frontières se dissolvent. Ambitieux, pour un village de cette taille ! J’aurais aimé avoir le temps de parler avec les profs ! (Et évidemment, le terrain de basket, omniprésent :p)

La boîte à pique nique pour le midi :)

La boîte à pique nique pour le midi :)

Un dernier coup d'oeil sur Batad... Et c'est parti !

Un dernier coup d’oeil sur Batad… Et c’est parti !

Les escaliers, qu'on repère toujours au dernier moment :)

Les escaliers, qu’on repère toujours au dernier moment :)

Il faut avoir le pied sûr ! :)

Il faut avoir le pied sûr ! :)

DSCN8801

Notre salle de jeu ? Le pont. On a pas trop compris ce qu’ils faisaient, ils s’amusaient juste à compter et séparer leurs bouts de bois…

Trop mignons :)

Trop mignons :)

Mimétisme ! La veille, c'était un insecte de 5 cm qui ressemblait à une feuille, dans la salle de bain

Mimétisme ! La veille, c’était un insecte de 5 cm qui ressemblait à une feuille, dans la salle de bain

Au col, au sommet de la vallée, un homme s'occupe de ses deux enfants, pensant que sa femme s'occupe de la rizière familiale au village. Ca fait une SACREE grimpette tous les jours avec deux enfants à porter !!

Au col, au sommet de la vallée, un homme s’occupe de ses deux enfants, pensant que sa femme s’occupe de la rizière familiale au village. Ca fait une SACREE grimpette tous les jours avec deux enfants à porter !!

DSCN8798

Une fois de retour sur la route (avec 11-13 kilomètres + dénivelé dans les jambes)… Pas de jeepney pour venir nous chercher. Huuuuum… Il y a probablement eu un glissement de terrain. Huuuum… Pas de réseau, pas de téléphone. Huuuum… Banaue est à 16km. Okay. Ben, pas d’autres solutions, hein  ? Un peu déshydratés, plein les pattes, mais on attaque la route ! Heureusement, on trouvera la jeepney (après une portion de route dynamitée pour l’élargie : les travaux se font tout le temps et il faut juste vivre avec) seulement 30 minutes plus loin. Phew ! On attend que tout le monde arrive, on embarque, on fait un kilomètre, et paf, on tombe sur ça : un trou :p

Alors ils ont fait un trou, puis la machine est tombée en panne. On a attendu 45 minutes qu'ils la réparent. Trou rebouché en 5 minutes chrono, et c'est reparti. La vie doit pas suivre les emplois du temps tous les jours là-bas...

Alors ils ont fait un trou, puis la machine est tombée en panne. On a attendu 45 minutes qu’ils la réparent. Trou rebouché en 5 minutes chrono, et c’est reparti. La vie doit pas suivre les emplois du temps tous les jours là-bas…

 
1 commentaire

Publié par le 27 janvier 2014 dans Général

 

Une réponse à “Trek à Batad

  1. domie29

    2 février 2014 at 02:00

    Magnifiques les paysages !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :